• Les Rencontres d'Arles, première partie - Les Rencontres

    Les Rencontres d'Arles, ça faisait longtemps que je voulais faire ce festival de la photographie. Je me souviens très exactement comment j'ai découvert son existence, par un article de Camille d'Essayage publié sur son blog et qui m'a donné envie d'y aller. Puis cette année, sans vraiment le programmer, j'ai organisé mon petit week-end à Arles à la dernière minute. Et c'était drôlement réussi, comme mini-vacances ! Du festival lui-même (juste génial) en passant par la ville d'Arles, les petits restos, la chambre d'hôtes, l'accueil et le temps ! Je me suis dit que ça valait le coup que j'en parle ici et que je partage mes impressions et quelques bons plans.

    Commençons par le festival. C'était un énorme coup de coeur et aussi un choc culturel pour moi. J'adore la photo, autant de faire que d'admirer le travail des photographes professionnels, je trouve que c'est un art à part entière. Justement, aujourd'hui, à l'heure où la photo est accessible à tous et que n'importe qui peut s'offrir un bel appareil (enfin s'il a des moyens), de vrais photographes se distinguent par leurs talent. Et pour moi le talent consiste surtout à trouver une bonne idée et à avoir un bon oeil car appuyer sur un bouton de l'appareil, tout le monde sait faire. Ce talent, cette capacité de capter un moment d'émotion intense, de créer une image qui me fera réfléchir, me fera me poser plein de questions, m'apprendra, m'émouvra, c'est ça qui me fascine en photographie.  

    Je ne vais pas vous parler du festival en général, mis à part juste peut-être que le thème donné cette année était "noir et blanc" mais je vais surtout m'arrêter sur les 3 expos qui m'ont marquées tout particulièrement.

    1. Arno Rafael Minkkinen

    D'origine finlandaise, sa famille s'installe aux US quand il a 5 ans. Il travaille dans la pub pour un producteur des appareils photo quand il décide de s'essayer à la photo. Il a l'idée de ne faire que des autoportraits avec des mises en scène parfois improbables et dangereuses. Il travaille avec un déclencheur, donc n'a que 9 secondes pour prendre une photo et dit ne faire que 4-5 prises par cliché. Pour lui, la photographie doit être intemporelle d'où le noir et blanc et son corps nu sans aucun vêtement pour ne pas nous placer dans une époque ou une autre. J'ai été littéralement bluffée par ses photos, je suis restée bouche bée pendant toute la visite guidée et suis ressortie bouleversée.

    Quelques photos les plus marquantes :

    Hands and FeetHands and Feet

    2. Gilbert Garcin

    Le plus jeune photographe du festival qui a 84 ans ! Originaire de la Ciotat, Garcin, jeune retraité participe à un stage de photographie dans le cadre des Rencontres d'Arles en 1995 ce qui va lui servir de déclic. Il va alors avoir une idée de se mettre en scène avec un vieux pardessus grâce à un photomontage. Il réalise des clichés de lui en postures différentes et ensuite, il se met en scène à l'aide d'une petite table de travail dans son atelier à la Ciotat où il utilise des objets et des images de tout genre. Le titre de chaque photo est très important et donne du sens à la photo, la plupart du temps philosophique, drôle et décalé. Sa femme alors sceptique au début, finit par se laisser convaincre et participe aussi aux photomontages de son époux. Encore une fois, il suffisait d'avoir une bonne idée ! Un génie, ce Garcin ! Merci, je me suis bien marrée.

    Quelques photos :

    Les liens du mariage

    L'aller simple

    La différence

     

    Le comtpe exact

    348 - Rien n'est parfait

     Rien n'est parfait

    3. Erik Kessels - Album Beauty

    Il s'agit plutôt d'un collectionneur de photographie que d'un photographe. Erik Kessels a passé plusieurs années à chiner des photos d'album de famille sur des brocantes et des vide-greniers. Il dit qu'à l'époque du numérique, l'album photo est remplacé par des photos sur Internet ou alors sur le disque dur. Il fait un hommage à cet objet en voie de disparition dans cette exposition étonnante et so vintage. On en voit des photos de toutes époques, tous pays, toute classe sociale, ça raconte des différentes étapes de la vie d'une famille. Les photos ne sont pas parfaites, elles sont abîmées, déchirées, jaunies, tachées mais ici se cache leur beauté, dit-il.

    Je me disais pendant la visite, qui sait peut-être tomberai-je sur une photo de ma famille ? Ca aurait été drôle.

    Quelques photos de mon I-phone :

     

    Les Rencontres d'Arles, première partie - Arles

    Les Rencontres d'Arles, j'y étais

    Les Rencontres d'Arles, première partie - Arles

    Je rajouterai aussi à cette sélection une expo consacrée à l'Afrique du Sud qui s'appelle "Transition". Les Rencontres d'Arles ont donné une mission aux 12 photographes (6 français et 6 sud-africains) de faire un photoreportage sur ce pays. C'est un incroyable voyage en images qui m'a permis d'apprendre énormément de choses sur l'Afrique du Sud, son économie, ses conditions sociales, son peuple et tout simplement cet eldorado de diamant, d'or, de platine et maintenant du gaz de schiste. Bravo !

    Les Rencontres d'Arles, c'est jusqu'au 22 septembre, allez-y que vous soyez un amateur de la photographie ou pas tant que vous êtes un minimum sensible à l'art en général.

    Prenez des forfaits journée ou toutes explositions si vous ne voulez pas vous arrêter à 2-3 expos (une expo se fait en 30 min, 1 heure maximum)

    Kisses ♥♥♥

    P.S. l'article sur Arles et les bons plans va suivre. Stay tuned !

    « Si t'en as marre d'écouter Daft PunkLes Rencontres d'Arles, deuxième partie - Arles »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Août 2013 à 19:36
    Camille d'Essayage

    Eh bien cette fois c'est ton article qui va me donner envie d'écrire le mien ! Et en plus, j'ai quasiment les mêmes coups de coeur que toi !!

    2
    Oh La La Rosa Profil de Oh La La Rosa
    Vendredi 2 Août 2013 à 09:07

    @ camille d'essayage : voilà ce qui me fait plaisir ! J'ai hâte de lire le tien !

    3
    Vendredi 2 Août 2013 à 12:20
    rockaknittalova

    Un jour j'irai. Oui, un jour.... 

    Merci, après Camille qui avait suscité mon envie l'an dernier, tu en rajoutes une couche. Je suis du genre lente alors l'an prochain, le/la troisième bloggueur/se sera le/la bon/ne !

    4
    Oh La La Rosa Profil de Oh La La Rosa
    Vendredi 2 Août 2013 à 12:37

    @rockaknittalova : haha, jamais 2 sans 3 !

    5
    Lundi 2 Septembre 2013 à 11:46
    Anthony woocares

    Moi aussi ce festival me fait de l'oeil et chaque année en lisant vos billets (déjà celui de Camille l'année dernière) je me dis qu'il faudrait vraiment que j'y aille. L'année prochaine ?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Lundi 2 Septembre 2013 à 12:53

    @ anthony woocares : je propose qu'on se fasse ça à plusieurs (je parle du festival bien sûr , hein !) l'année prochaine ! Avis aux intéressés !

    7
    Lundi 2 Septembre 2013 à 22:55
    Anthony woocares

    Hé hé, pourquoi pas !

    8
    Mardi 3 Septembre 2013 à 11:40
    Camille d'Essayage

    @ Anthony : Allez hop hop, il reste encore quelques jours ! (et moi j'ai même pas fait mon billet, quel boulet !)

    9
    Mardi 3 Septembre 2013 à 16:49
    Anthony woocares

    @Camille : je sais mais ça va pas être possible cette année

    10
    Mardi 3 Septembre 2013 à 16:54

    @ camille d'essayage : je sens qu'il ne va pas tarder, ton post !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :