• Les Corps Imparfaits

    Bonjour à tous !

    Je reviens pour partager avec vous le Projet qui me tient à cœur et dans lequel je me retrouve totalement. C'est un projet lancé par le magazine "L'imparfaite" que j'ai découvert par la même occasion. Enfin c'est plutôt une revue qui est éditée une fois par an (à mon grand regret). L'idée est de raconter une histoire humaine sous ses différents aspects à travers une histoire érotique de nos corps, IMPARFAITS, donc et de faire entendre cette voix de l'érotisme. En gros, c'est un hymne à la gloire de l'imperfection.

    Pourquoi cela me touche plus particulièrement ?

    Tout simplement, parce que je suis une fille avec une multitude de complexes qui me pourrissent la vie de temps en temps. J'ai été élevée dans un pays où la femme se doit être jolie, avec de parfaites mensurations et surtout doit correspondre aux critères pseudo réels inventés par la société russe. Et je ne pense même pas que cet idéal de la femme ait été influencée par les médias, magazines, presse, pubs, etc, comme on a tendance à croire en France. Non, c'est vraiment la société elle-même qui s'est imposée ces images de la femme parfaite car les médias et publicité étaient assez pauvres en contenue de ce genre à l'époque en Russie et la censure a fait le reste.

    Je ne corresponds pas à ces critères, loin de là. Je ne suis pas grande, je n'ai pas une taille fine de mannequin avec un bonnet D, mes jambes ne sont pas longues (enfin je suis heureusement proportionnelle à ma taille yes) et j'ai le grand nez ! J'ai grandi avec l'idée de ne pas faire partie des jolies filles et mes amours unilatéraux de la période ado/post-ado m'ont servi de preuve de cette idée absurde. Le pire est que ma mère, victime parfaite de cette mentalité débile, ne m'a pas aidé dans l'acceptation de moi-même, mais bien au contraire (mais, j'aime évidemment ma maman, soit dit en passant!). J'ai souffert de cette image laide de moi-même et j'en paie le prix encore aujourd'hui.

    Mais voilà que depuis quelques années, je me sens beaucoup mieux à ce niveau-là. Je suis de moins en moins prisonnière de mes complexes, j'ai appris à aimer mes défauts, mon corps, mes petites imperfections. Je me sens plus libérée et détachée du regard des autres. Plusieurs choses ont été à l'origine de ces changements et surtout ça s'est fait au fur et à mesure du temps qui passait, je suis rentrée à l'âge adulte, celui qui sait ce qu'il veut, où il va, responsable de ses choix, ses actes et ses paroles, l'être qui s'assume tel qu'il est, qui a LA CONFIANCE EN SOI !

    Mes grossesses, mes amies, une rencontre, des rencontres, des films/livres/expos, des blogs, l'Internet et surtout mon HOMME m'ont aidé et m'aident encore aujourd'hui dans cette thérapie. Le chemin est bien entamé mais ce n'est pas fini, n'empêche que je me sens beaucoup plus jolie aujourd'hui qu'à l'âge de 20 ans malgré tout. Enfin je dirais plutôt que je m'accepte telle que je suis et je dis "Fuck The Complexes!". La conséquence est aussi mon rapport avec les autres, avec les hommes tout particulièrement. Paradoxalement, je suis moins dans la séduction, je ne cherche plus à plaire à tout le monde, à être acceptée par tout le monde, j'apprends à dire non, à m'écouter. Peut-être bien que ceci est un autre signe de la maturité tout simplement mais moi, je l'associe à mon acceptation de soi, du moins c'est ce que je ressens.

    Ca, c'était une touche personnelle avant de vous introduire le projet "Les Corps Imparfaits".

    Le projet consiste à envoyer des photos de vous et de vos parties intimes particulièrement pour illustrer la beauté de la diversité de nos corps. Voici comment les auteurs des Corps Imparfaits le décrivent eux-mêmes :

    Nous avons tous un corps différent: grand, petit, poilu, imberbe, maigre, gros, musclé. La publicité, le cinéma, les médias de manière générale dessinent des corps qui seraient la norme. Cette uniformisation des représentations entraîne parfois des complexes, un mal-être voire un recours à la chirurgie. Elle cache également sous des images apparemment inoffensives des visions normatives de ce que doivent être nos sexes, nos genres. Notre société ne doit pas pousser ses enfants à incarner la même image fantasmée, parce que nos individualités s’expriment par une multitude de corps, d’orientations genrées, de sexes tous particuliers.
    A L’imparfaite, nous aimons célébrer les corps dans leur diversité. Envoyez-nous des photos de vous, prise avec votre téléphone, Instagram, Hipstamatic, en argentique ou ce que vous voulez. L’enjeu n’est pas de réussir la plus belle photo mais la célébration de nos différences: ton corps, mon corps, celui des autres. Ton sexe, mes seins, nos fesses: longs, mous, larges, petits, aplatis, rebondis, grands, opérés, l’important est de s’assumer, de prendre conscience de nos diversités.

     

    J'adhère complètement à cette idée, ça me parle forcément étant donné ma propre histoire avec mon corps.

    Vous pouvez envoyer des photos d'une manière complètement anonyme, votre identité ne sera en aucun cas révélée.

    Pour ma part, je n'ai pas encore participé mais même si je le fais, je ne vous dévoilerai bien évidemment pas ma photo (sauf si vous me trouvez un exemplaire de 'L'Imparfaite" ^^)

    Alors, take a part and free yourself from the fucking complexes !

     

    Pour participer au projet "Les corps imparfaits", c'est par ici

    Pour en savoir plus sur la revue l'Imparfaite, c'est par ici.

     

    A très vite

    Kisses ♥♥♥

    P.S. Sinon, je pense à parler plus souvent des sujets qui touchent à l'érotisme, au sex, touça, touça, ça vous plairait ? Je sais, c'est une question bête......

     

    « Helena De Jong - Man gave a name to all the animalsDans mon casque en ce moment »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    doudie0206
    Mercredi 3 Décembre 2014 à 11:47

    Article très sympa qui fait qu'on se sent moins seul(e)... On a tous plus ou moins eu des complexes qui nous ont pourri notre adolescence (et même après ;) )... Mais qu'on peut arriver à oublier, une fois qu'on a compris qu'on s'en fout, du regard des autres :)

    ...Et oui, tu peux nous parler de sexe aussi :p ô ooouuuuiiiiiiiiii ! ;)

    2
    Mercredi 3 Décembre 2014 à 16:51
    Rocka

    J'approuve évidemment. L'érotisme, le rapport au corps, tout ça. 

    Moi non plus je n'ai jamais eu un rapport simple avec mon corps et c'est une lutte permanente, encore aujourd'hui. Parce que je ne suis pas devenue adulte. Parce que parfois la vie te malmène. 

    Mais si je sais que tout ça vient des médias, de la société, il y a aussi une explication familiale dans mon cas. Malheureusement, ma maman ne s'aimait pas. Elle a mis du temps à apprendre à le faire. Et patatras, elle a transmis à la petite Rocka ce non-amour de soi. Peut-être que ta mère a été tout simplement elle aussi victime de ça ? 

     

    Et parle-moi de cul, oui ! 

    :*

    3
    Jeudi 4 Décembre 2014 à 16:37

    @doudie0206 : merci pour "article très sympa". Il y a le regarde des autres mais aussi notre propre regard sur notre corps et ça c'est moins évident je trouve, surtout si on a tendance à se mettre la barre très haute, comme moi et de ne pas lâcher prise à ce niveau.

    4
    Jeudi 4 Décembre 2014 à 16:40

    @Rocka : je vais profiter de la présence de ma mère pour lui poser la question. Peut-être c'est le même cas pour elle.

    Et d'accord, message reçu, les filles ! Il faut juste que j'essaie de parler de sex sans passer par une obsédée ;-) !

    5
    Mardi 9 Décembre 2014 à 23:05
    Rocka

    Si tu parles de sexe, c'est que tu es intéressée (mais qui ne l'est pas ?). Comme quand tu parles de fringues. Vois-le aussi simplement que ça, c'est tout ;)

    6
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 12:27

    @ Rocka : on est d'accord, c'est sur la façon d'en parler où je ne suis pas sûre de moi. Mais bon, il faut que je me lance surtout. Merci

    7
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 23:09
    Rocka

    Il ne faut pas trop se censurer mais faire tout de même attention parce le net, c'est un peu le village ;)

    8
    XTELLE02
    Samedi 13 Décembre 2014 à 19:03

    Bravo bel article .....confiance en soi et bienveillance vis à vis à de soi ....c'est important ... et vas y lâche ......moi j'apprends en ce moment qu'il faut se faire plaisir aussi ...... vas y fonce miss...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :